Ongle incarné

L’ongle incarné se produit lorsque le bord latéral de l’ongle pénètre dans la chair et crée une réaction inflammatoire. Il est toujours le résultat d’une hyper-pression soit directe (de la chaussure sur l’ongle) soit indirecte (lorsque le bourrelet péri unguéal repousse vers l’ongle).

Cause de l’ongle incarné

Les causes de l’ongle incarné peuvent venir du pied lui même :

  • Une mauvaise coupe de l’ongle
  • Des ongles trop bombés,
  • Un épaississement de l’ongle,
  • Une exostose sous unguéale,
  • Des ongles mous,
  • Une hypertrophie (développement trop important) de l’orteil,
  • Un pied valgus induisant une compression du bord interne de l’hallux (gros orteil).

Il peut être également causé par la chaussure si elle est trop pointue, trop rigide, trop petite ou si les talons sont trop hauts.

Symptômes

Signes fonctionnels :

L’ongle incarné peut être uni ou bilatéral. Le patient ressent généralement une douleur légère, intermittente et pouvant devenir aiguë. Il peut être amené à boiter pour réduire sa douleur.

Signes physiques :

  • Inflammation du bourrelet latéral qui est gonflé, rouge et chaud

L’ongle incarné peut s’infecter, il est donc important d’aller consulter au plus vite un pédicure pour le soigner.

Traitements

Pédicure préventive :

  • Opter pour des chaussures spacieuses et sans talons hauts,
  • Ne pas se couper les ongles dans les coins,
  • Possibilité de pose d’un onychoplastie ou prothèse unguéales pour les déformations d’ongle.

Pédicure curative :

Le pédicure pratique une excision de l’ongle incarné pour procède à un fraisage de l’ongle pour diminuer la pression sur le bourrelet. Le pédicure réalise ensuite un méchage pour protéger le bourrelet du traumatisme du bord latéral de l’ongle.

Stade d’infection :

  • Excision de l’ongle incarné par le pédicure
  • Traitement par antiseptiques (bains de pieds.)
  • Prescription d’antibiotiques par le médecin traitant (si nécessaire)

Chirurgical :

En cas de trop fortes récidives, la chirurgie peut être nécessaire.

Les commentaires sont clos.