Hallux valgus

Qu’est ce qu’un hallux valgus ?

L’Hallux valgus est une déformation évolutive du gros orteil caractérisée par une déviation trop importante vers l’intérieur du pied. Il entraîne souvent la formation d’un « oignon », une saillie osseuse, aggravé par la marche. Cette pathologie est généralement bilatérale et touche principalement les femmes.

Causes :

Les causes d’un Hallux Valgus sont multiples et résultent généralement de la combinaison de plusieurs facteurs. Dans 60% des cas, il est dû à des facteurs génétiques ou héréditaires. Ils sont toutefois très souvent associés à un ou plusieurs facteurs mécaniques.

Facteurs mécaniques :

  • Les chaussures à talon hauts, trop étroites ou trop pointues,
  • La surcharge pondérale,
  • Une insuffisance de l’arche interne que l’on retrouve sur un pied plat ou valgus. (une des causes principales de l’Hallux Valgus),
  • Un pied « égyptien » : lorsque le gros orteil est le plus long,
  • L’âge et la ménopause chez la femme,
  • Le pied ancestral (premier Métatarsien trop court).

Dans de rares cas, l’Hallux Valgus peut être neurologique ou dû à des maladies inflammatoires.

Conséquences et symptômes :

L’hallux Valgus peut être dépourvu de symptômes mais l’on note tout de même une déformation peu esthétique.

Par la suite, de fortes douleurs peuvent survenir à l’endroit de la déformation, et notamment sur l’ « oignon ». L’hallux Valgus provoque aussi fréquemment des douleurs au milieu de l’avant pied (métatarsalgies médianes) et des problèmes de griffes d’orteils (rétractation des orteils). En effet, l’hallux valgus entraîne une perte d’appui du premier orteil qui se reporte sur les articulations voisines entraînant donc de nombreuses pathologies par surcharge sur cette zone (schéma)

A long terme, il apparaît une arthrose de l’articulation (arthrose métatarso-phalangienne et Sésamoïde-arthrose) qui se traduit par une excroissance osseuse anormale à l’origine d’ « oignons ».

Outres ces symptômes, plusieurs complications peuvent apparaître :

  • Griffes d’orteils, accompagnées de durillons (épaississement de la peau),
  • Problèmes de peau,
  • Apparition d’arthrose pouvant empêcher de marcher,
  • Une infection dans les zones de frottement,
  • Irritation du nerf collatéral interne c’est-à-dire du bord interne du pied causant des douleurs.

Evolution :

L’hallux Valgus s’aggrave progressivement avec les années et s’auto-aggrave lorsqu’il dépasse un certain seuil.  En effet, les muscles qui agissent sur le gros orteil sont déportés à l’intérieur de l’articulation et forcent sur celui-ci à chaque contraction et donc à chaque pas. La semelle orthopédique est donc importante pour empêcher cela.

Traitements de l’hallux valgus

Les traitements peuvent être à la fois symptomatiques et préventifs.

Mesures préventives :

  • Le port de chaussures adaptées et confortables (suffisamment larges, souples, respectant les orteils et laissant de l’espace en aval).

Mesures palliatives :

  • Le port de semelles orthopédiques. Elles permettent de soulager l’excès d’appui du pied vers l’intérieur et de répartir de façon homogène les appuis sur l’avant pied. C’est également le meilleur moyen de réduire l’Hyperkératose (travail excessif de l’épiderme).
  • Les soins de pédicurie pour traiter les problèmes dermiques (cors…) causés par l’hallux Valgus.
  • Les contentions nocturnes. Elles sont réalisées sur mesure par un podologue pour réduire l’amplitude de la déformation (quand elle est réductible).
  • Les orthoplasthies ou orthoplasthies. En séparant le gros orteil de ses voisins, elles limiteront la formation de griffes d’orteils.

Mesures curatives :

  • l’intervention chirurgicale.

 

 

Les commentaires sont clos.